IMG_0972-2

Comment imprime-t-on les affiches ? Les principales techniques

Comment imprime-t-on les affiches ?

Les principales techniques

par Jean-Charles Giroud

 Les légendes des illustrations sont données à la fin.

Lithographie, offset, sérigraphie, héliographie, typographie, linogravure, chromotypographie, Procédé 301, trichromogravure, etc. Que recouvrent ces termes ? Quels sont ces procédés ? Comment identifier la technique d’impression d’une affiche ? 

Les affiches existent depuis des millénaires. Avec l’imprimerie, elles connaissent une large utilisation et une diffusion extraordinaire. La manière de les imprimer a varié avec le temps et l’évolution technique. Identifier ces techniques est une nécessité pour tout collectionneur et amateur. Mais cette tâche n’est pas toujours aisée. Les lignes ci-dessous tentent de donner quelques éléments. (suite…)

Lire la suite

viollier-plat

Auguste Viollier (1854-1908), catalogue raisonné des affiches

Auguste Viollier (1854-1908)

Catalogue raisonné des affiches

par Jean-Charles Giroud

Voir aussi l’article sur Auguste Viollier dans ce même blog.

Auguste Viollier n’a réalisé au cours de sa carrière qu’une vingtaine d’affiches. Mais, par son sens artistique, son talent d’organisateur et sa capacité à faire travailler des artistes autour d’un même projet, il renouvelle en profondeur l’art de l’affiche en Suisse comme fondateur et directeur de la Société suisse d’affiches artistiques à Genève. (suite…)

Lire la suite

IMG_0856-2

Auguste Viollier (1854-1908), dit Godefroy, artiste, caricaturiste, affichiste genevois

Auguste Viollier (1854-1908), dit Godefroy

artiste, caricaturiste, affichiste genevois

 par Jean-Charles Giroud

 

Cet article est une version revue et complétée de celui paru dans la revue Musées de Genève, mai 1997, n° 344, pp. 14-22.

Les légendes des illustrations sont données à la fin.

Genève, Paris, Genève

IMG_0882-2Fils d’un pasteur intimement mêlé aux disputes religieuses du XIXème siècle, Auguste Viollier ne peut qu’hériter de son père un goût immodéré pour l’observation de la vie sociale[1]. En y ajoutant un grand talent de dessinateur, le sens aiguisé du ridicule et de l’humour, il deviendra un des grands caricaturistes suisses de son époque. Mais surtout, par sa capacité à faire travailler de nombreux artistes ensemble, son sens de l’initiative et de l’entreprise, il s’affirmera comme un des fondateurs majeurs du mouvement de l’affiche artistique suisse. (suite…)

Lire la suite